Acheter des graines de marijuana au Canada 2020

Ô Canada! Cette nation de l'extrême nord n'était pas seulement révolutionnaire dans ses lois sur la marijuana médicale; le 19 juin 2018, il est devenu le premier pays du G7 à légaliser pleinement le cannabis. Nous avons tous les détails sur le changement révolutionnaire de la loi canadienne sur le cannabis et l'impact qu'il pourrait avoir sur la légalité de la culture, de l'utilisation et de l'achat de graines de cannabis au Canada en 2020. Si vous voulez acheter des graines de cannabis au Canada, ce guide vous aidera à garder vous comprenez et respectez les limites légales.

Meilleures banques de graines en ligne pour acheter des graines de marijuana au Canada 2020:

Lois sur la marijuana médicale au Canada

En 2001, le Canada est entré dans l'histoire comme le premier pays au monde à légaliser le cannabis à des fins médicales. Cela s'est produit après que la Cour d'appel du Canada a statué que l'interdiction de la marijuana médicale était inconstitutionnelle. Dans l'affaire R. c. Parker survenue en 2000, un homme épileptique a déclaré qu'il ne pouvait obtenir un soulagement de ses conditions qu'en utilisant du cannabis. La Cour a jugé que l'interdiction du cannabis était inconstitutionnelle car la loi ne contenait aucune exception pour l'usage médical.
La loi originale qui autorisait le cannabis médical s'appelait le Règlement sur l'accès à la marijuana à des fins médicales. Selon ces directives, les patients pouvaient posséder des têtes de cannabis séchées avec une licence délivrée par le gouvernement et approuvée par un médecin. À l'époque, il y avait un fournisseur gouvernemental, mais des licences étaient également offertes aux patients pour acheter et cultiver leurs propres graines de cannabis ou pour désigner un fournisseur.
À l'époque, seuls les patients atteints de maladies très graves au Canada étaient soumis à la loi sur le cannabis médical. Malheureusement, de nombreuses maladies dévastatrices ont été exclues et le processus de demande de permis a été long et compliqué.
En avril 2014, le Règlement sur l'accès à la marijuana à des fins médicales a pris fin et a été remplacé par de nouvelles lignes directrices, le Règlement sur la marijuana à des fins médicales (RMFM). En vertu du RMFM, aucun permis n'était délivré aux patients pour cultiver leurs propres plants de cannabis. En août 2016, cet ensemble de règles a été mis à jour et renommé Accès au cannabis à des fins médicales (ACMPR), qui comprend un nouveau régime de culture personnelle similaire au régime du règlement MMAR original.
En vertu de la loi actuelle, un patient prescrit par un médecin canadien peut posséder des bourgeons de mauvaises herbes séchées et aucune autorisation gouvernementale n'est requise. Un médecin canadien peut prescrire jusqu'à 5 grammes par jour, et les patients peuvent obtenir les bourgeons auprès de fournisseurs pré-approuvés par Santé Canada. En 2015, la Cour suprême du Canada a élargi l'importance du cannabis médical aux termes de la loi pour inclure les brownies, les huiles et le thé. La récente réglementation a rendu certains types de concentrés disponibles au Canada, et les produits devraient arriver en rayon après le 16 décembre 2019.
En résumé, vous pouvez légalement posséder et utiliser du pot à usage médical au Canada. Bien sûr, le cannabis médical et les lois qui l'entourent ont changé avec les lois de 2018 sur le cannabis récréatif.
La légalisation des loisirs était en cours d'élaboration au Canada depuis longtemps. Avec l'adoption et la mise en œuvre d'un projet de loi sur les loisirs, voyons ce que cela signifie pour les Canadiens.
420 partis au Canada

Cannabis récréatif au Canada

Le 19 juin 2018, le Sénat canadien a adopté le projet de loi C-45 (ou la Loi sur le cannabis), légalisant pleinement le cannabis récréatif à travers le pays. Le projet de loi a traversé le Parlement canadien depuis novembre 2017. Après son approbation, les municipalités à travers le pays cherchent à développer des systèmes pour réguler la croissance, la vente, la possession et la consommation de cannabis. Par conséquent, la mise en œuvre du projet de loi a été reportée au 17 octobre pour permettre à toutes les provinces, territoires, etc. d'adopter des règlements dans leurs juridictions.
Quant aux détails, le projet de loi C-45 autorise l'usage légal du cannabis par les personnes âgées de 18 ans et plus. Les particuliers peuvent acheter de la marijuana auprès de détaillants réglementés par le gouvernement fédéral, les comtés ou les territoires. Les particuliers sont également autorisés à posséder jusqu'à 30 grammes, ainsi qu'à acheter des graines de marijuana et à cultiver jusqu'à quatre plantes pour un usage personnel. Malgré certains retards, les ventes de produits comestibles, de boissons, de produits premium, d'extraits et de concentrés sont désormais autorisées et seront mises en vente légalement en décembre 2019. Les individus ne sont pas autorisés à fabriquer des produits à base de cannabis avec des solvants à la maison, donc la fabrication de lots faits maison d'huile de haschisch butane (BHO) reste illégale en vertu de cette loi.
Watch: Le Sénat du Canada approuve une loi pour légaliser la marijuana récréative

Pouvez-vous acheter légalement des graines de cannabis au Canada?

Après l'entrée en vigueur du projet de loi C-45, l'achat de graines de cannabis est devenu complètement légal. Cela a mis fin à plus d'un siècle d'interdiction des drogues au Canada, remontant à 1908 lorsque la Loi sur l'opium est entrée en vigueur. Le cannabis a été officiellement interdit en 1923 lorsqu'il est devenu une partie de la liste restreinte confidentielle de la Loi sur les stupéfiants. L'enregistrement est survenu peu de temps après que des responsables canadiens ont assisté à des conférences internationales, comme les réunions de la Société des Nations. Il est probable que ces réunions ont conduit, au moins en partie, à l'interdiction du cannabis en 1923.
Après l'approbation du projet de loi de 2018, les gens au Canada peuvent acheter des graines de cannabis auprès de sources locales ou en ligne, mais il est important qu'ils choisissent une source fiable qui fournit des graines de cannabis de qualité. Malheureusement, tous les sites Web en ligne ne sont pas une source fiable. Pour cette raison, nous vous proposons ces conseils pour obtenir des graines de cannabis si vous vivez ou voyagez au Canada. Voici nos deux premiers choix pour 2020, avec le premier concurrent en premier:
1. MSNL: La plupart des consommateurs de cannabis connaissent marihuana-zaden.nl, qui jouit d'une solide réputation en ligne. Ils expédient dans le monde entier depuis leur siège de Londres. Vous pouvez utiliser Bitcoin (et d'autres crypto-monnaies), cartes de débit ou de crédit, virement bancaire, espèces ou mandats pour payer vos commandes. Le service client est excellent et donne confiance aux acheteurs. Grand choix de variétés et de graines gratuites à chaque commande.
2. Crop King Seeds: En ce qui concerne les sélectionneurs de semences fiables, Crop King Seeds s'est bâti une réputation comme l'une des meilleures. Ils contiennent des souches très puissantes et sont connus comme des leaders de l'industrie. Lorsque vous achetez des graines de cannabis Crop King, votre commande vous sera expédiée directement depuis le siège social à Vancouver, Canada. Si vous vivez au Canada, vous pouvez vous sentir bien si vous soutenez une ressource locale. Crop King accepte les dollars américains / canadiens, les paiements Visa / Mastercard, les transferts Bitcoin et Interac E (uniquement pour les Canadiens).
Bannière Marijuana-Seeds.NL (MSNL)Marijuana-Seeds.NL, graines gratuites à chaque commande. Maintenant que le C-45 est entré en vigueur, quiconque achète du cannabis à des fins médicales au Canada doit être autorisé par Santé Canada à vendre ou à fournir de la marijuana séchée, du cannabis frais ou de l'huile de cannabis aux patients qui répondent aux exigences. Une liste des producteurs autorisés titulaires d'un permis en vertu du Règlement sur la marijuana à des fins médicales est disponible sur le site Web de Santé Canada. Une fois la Loi sur le cannabis entrée en vigueur, de nombreux producteurs ont réalisé d'énormes profits grâce à une clientèle plus large, tandis que d'autres avaient l'intention de continuer à se concentrer uniquement sur les clients médicaux.
Santé Canada utilise actuellement une gamme d'outils d'application pour assurer la conformité. Pour les prestataires qui ne respectent pas le MMPR, leurs licences peuvent être suspendues ou révoquées et ils peuvent être poursuivis. En 2018, environ 300 pharmacies de cannabis médical opéraient illégalement d'un océan à l'autre, et les organismes d'application de la loi ont ciblé cela.
Certains de ces magasins de poterie, également connus sous le nom de «  clubs de compassion '', nécessitent une approbation en vertu du statut municipal. Pour les personnes qui cherchent à acheter du cannabis au Canada, rien ne garantit que le pot vendu est d'origine légale, de haute qualité ou a été cultivé en toute sécurité.
La loi sur le cannabis légalise officiellement le cannabis à toutes fins, tant médicales que récréatives. À partir du 17 octobre, ceux qui voulaient acheter des semences pouvaient légalement et facilement le faire auprès de fournisseurs en ligne comme les deux que nous avons mentionnés ci-dessus.

Autres banques de semences canadiennes

Si vous voulez acheter des graines de cannabis, vous êtes probablement intéressé par les banques de graines canadiennes. C'est le moyen le plus réputé d'obtenir vos graines de cannabis. Bien qu'il existe de nombreuses banques de semences au Canada, il existe également des banques de semences qui expédient également au Canada. Cela signifie que où que vous soyez, vous devriez pouvoir obtenir des produits de qualité. Il s'agit simplement de savoir si vous souhaitez vous rendre dans un lieu physique ou faire des achats en ligne. Ci-dessous, nous avons compilé une liste des banques de semences canadiennes situées dans chaque région ou expédiées directement à elles.Western CanadaVancouver Seed Bank – Cette banque de semences canadienne est située au centre-ville de Vancouver où vous pouvez également acheter des semences en ligne. Seeds – Cette banque de semences est exclusivement en ligne et expédie partout au Canada.Truth North Seed Bank – Un détaillant en ligne canadien bien connu qui expédie à travers le Canada.Eastern Canada Pacific Seed Bank – Cette banque de semences canadienne en ligne sert avec bonheur la région du Nouveau-Brunswick et au-delà .North CanadaWeed Seeds (I49) – Cette boutique en ligne livre des graines de marijuana partout dans le monde. Ils ont commencé à offrir des semences aux Territoires du Nord-Ouest et à d'autres régions!
Crop King Seeds SeedbankCrop King Seeds, Canadian Seed Bank, disponible dans plus de 200 magasins à travers le Canada à partir de 2020.

Lois canadiennes sur la culture et l'utilisation des graines de cannabis au Canada

Maintenant que le C-45 est en bon état de fonctionnement, toute personne de plus de 18 ans sera légalement autorisée à acheter des graines de cannabis et à cultiver jusqu'à quatre plantes pour son propre usage personnel, bien qu'il soit légalement stipulé que cette utilisation devrait être réservée aux personnes de plus de vingt-cinq ans. Avec le statut actif de la loi, les parties intéressées peuvent légalement cultiver leurs propres semences. pour un total de jusqu'à quatre plantes. Un juge de la Colombie-Britannique a statué au début de 2016 que les utilisateurs de cannabis médical devraient être autorisés à cultiver des pots à la maison, avec des lois étendues autour d'eux ces dernières années.
Il est actuellement important pour les patients de respecter les limites légales pour éviter les sanctions légales. De plus, les personnes qui obtiennent de la marijuana médicale auprès de fournisseurs autorisés ne devraient pas permettre à d'autres de fumer leur pot, d'importer ou d'exporter du cannabis ou des graines de cannabis, ou de produire des dérivés, tels que de la résine ou du haschisch.

Culture du cannabis au Canada: faits et chiffres

En janvier 2018, plus de 235 000 personnes étaient autorisées à utiliser du cannabis à des fins médicales. Certains patients cultivent leurs propres graines de cannabis au Canada, d'autres font appel à des fournisseurs autorisés pour obtenir leur cannabis. Le nombre d'utilisateurs médicaux à travers le pays devrait continuer de croître, et les responsables de Santé Canada sont d'accord, prévoyant qu'il y aura environ dix fois plus de patients médicaux d'ici 2024.
Une enquête a révélé qu'environ 44% des Canadiens ont consommé de l'herbe au moins une fois dans leur vie (pour des raisons récréatives ou médicinales). Au Canada, la marijuana est la drogue illicite la plus utilisée. Environ 22% des jeunes (âgés de 15 à 24 ans) ont consommé du cannabis en 2013, selon l'enquête de Statistique Canada intitulée Enquête canadienne sur le tabac, l'alcool et les drogues. Ce nombre a plus que doublé l'utilisation par les adultes âgés de 25 ans et plus, soit 8%.
Pendant des années, de nombreuses personnes au Canada ont cru à tort que le cannabis était décriminalisé ou légalisé dans le pays. Une partie de la raison de cette idée fausse est que les lois sur le cannabis juste au sud de la frontière aux États-Unis ont constamment changé. Avec l'adoption du C-45, le rêve de la légalisation canadienne du cannabis s'est enfin réalisé.
420 partis au Canada

Quelle était la motivation derrière le changement de la loi?

Environ 60% de tous les frais de drogue au Canada sont liés à la possession de cannabis ou de graines de cannabis. Comme si cela ne suffisait pas, près de la moitié de toutes ces affaires ont été retirées, renvoyées ou rejetées. Au fil des ans, les lois sur le cannabis au Canada ont saisi des ressources précieuses et ont attiré l'attention de la police, des avocats et du pouvoir judiciaire sans qu'aucune mesure efficace ne soit prise.
Si tout cela vous semble un peu inutile, considérez le fait que cela a aussi été cher! Un rapport du Sénat de 2002 estimait que le coût annuel de l'application de la loi sur la marijuana se situait entre 300 et 500 millions de dollars. Ce montant est scandaleux non seulement en raison du faible nombre de condamnations, mais également en raison des faibles avantages sociaux et potentiels pour la santé du cannabis.
Ce ne sont là que quelques-unes des raisons de la légalisation. À l'avenir, le système de justice pénale canadien pourra transférer ces ressources dans d'autres domaines.

Le point de vue du gouvernement canadien sur le cannabis en 2020

Au fil des ans, le Canada a certainement adopté une approche plus douce pour poursuivre le cannabis que les États-Unis, surtout après la déclaration américaine de guerre contre la drogue. Les taux d'incarcération au Canada sont traditionnellement beaucoup plus bas qu'aux États-Unis
Le gouvernement libéral actuel, dirigé par le premier ministre Justin Trudeau, a tenu un engagement de campagne pour légaliser la marijuana avant de se lancer dans la loi sur le cannabis. Le projet de loi a été officiellement annoncé lors d'un discours de la secrétaire à la Santé Jane Philpott à l'Assemblée générale des Nations Unies 2016 à New York. Les connaisseurs du cannabis ont considéré que c'était un bon moment pour l'annonce, car c'était une date importante dans l'histoire du cannabis le 20 ou 420 avril. Les modifications législatives feront partie d'un système plus moderne qui comprendra également des sites d'injection de drogues plus sûrs, ainsi que d'autres aspects de la loi.
Le premier ministre Trudeau a déclaré à plusieurs reprises que la réglementation de la vente et de la fourniture de marijuana aurait des effets positifs au Canada, notamment en soustrayant les organisations du crime organisé au gouvernement et en lui permettant de les taxer. Au Canada, les taxes peuvent atteindre jusqu'à 2 milliards de dollars une fois que les ventes au détail commencent.
Bien que la version finale du projet de loi concerne la possession, l'utilisation et la culture de cannabis par des particuliers à des fins privées, beaucoup sont déçus que la loi sur le cannabis n'ait pas détruit le casier judiciaire des personnes accusées de simple possession par le passé.
Jusqu'à ce que la loi soit mise en œuvre, le cannabis récréatif est toujours illégal en vertu de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS). La LRCDAS reste en vigueur jusqu'au 17 octobre, donnant aux territoires, aux comtés et aux municipalités la possibilité d'adopter leurs propres règlements individuels concernant les limites d'âge, les ventes et d'autres facteurs dans leur pays.

Lois de 2020: Posséder de l'herbe au Canada

Jusqu'à la récente promulgation des lois, si vous étiez trouvé en possession de marijuana et sans dossier médical approprié pour justifier votre possession de la drogue, vous enfreigniez toujours la loi au Canada.
De nombreux militants canadiens de la marijuana croyaient que l'arrestation de simples biens devrait être arrêtée dans un proche avenir. Ces défenseurs ont expliqué que les crimes liés au cannabis taxent le système de justice pénale et créent des casiers judiciaires pour les Canadiens.
L'opposition a expliqué que les lois sont toujours dans les livres, ce qui signifie que les gens sont toujours punis pour possession de graines de cannabis. Selon Statistique Canada, il y a eu un peu plus de 57 000 incidents liés à la possession de cannabis par la police en 2014. De ce nombre, il y a eu environ 24 500 arrestations, soit environ 1 000 de moins qu'en 2013.
Historiquement, certaines provinces diffèrent dans leur approche de l'application de la loi sur le cannabis. Il s'est avéré que cette loi était inégale, car une personne à Kelowna, en Colombie-Britannique ou à Saskatoon, en Saskatchewan, serait accusée de possession de marijuana plutôt qu'à Kingston, en Ontario ou à St. Johns, à Terre-Neuve-et-Labrador. Certaines unités de police se sont peut-être concentrées sur la possession de cannabis, tandis que d'autres y ont accordé moins d'attention. Maintenant que la légalisation du cannabis récréatif a été mise en œuvre, ce n'est plus un problème.

Les coûts de la marijuana et l'avenir après la légalisation du cannabis au Canada

La Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LRCDAS) au Canada rendait illégale la possession, la possession, le commerce, le commerce, l'importation ou la culture du cannabis. Les seules exceptions concernaient l'usage médical. Les sanctions variaient selon la quantité de marijuana saisie, le type de condamnation et le casier judiciaire de l'individu.
Avec l'entrée en vigueur du C-45, le Canada connaît une augmentation de toutes sortes d'activités liées à l'industrie. Vous pouvez profiter d'une grande variété de produits disponibles dans les pharmacies de cannabis légales. Bien qu'il y ait encore un manque de pharmacies au pays qui doivent être améliorées, il est beaucoup plus facile pour le Canadien moyen de vivre une expérience médicale ou récréative positive avec des produits à base de cannabis. La plupart des produits hors fleur arriveront dans les magasins après le 16 décembre 2019, ce qui permettra aux résidents canadiens de répondre beaucoup plus facilement à leurs besoins en cannabis.

Meilleures banques de graines en ligne pour acheter des graines de marijuana au Canada 2020: Regardez: Le cannabis pleinement légal arrive au Canada Questions et réponsesMeilleurs endroits pour acheter des graines de marijuana en ligne en 2020

Laisser un commentaire